Blog Tourisme Vallée de Villé

Découverte et visite de la Ferme d’Argentin

Nous avons à l’Office des adhérents venant des vallées et des territoires touristiques voisins au nôtre.
La Ferme d’Argentin en fait partie. Nous avons visité ce lieu très plaisant en compagnie de Martine KILCHER qui est encadrante animatrice ACI et en même temps, coordinatrice animations grand public et groupes. Le temps d’un après-midi, une visite privée nous a été accordée et c’est avec le plein de renseignements et d’informations que nous en sommes revenus.
En plus de la visite des locaux et de la rencontre d’une partie de l’équipe, nous avons découvert les animaux vivant à la ferme au quotidien et dont le personnel s’occupe avec attention.

La Ferme d’Argentin est une structure éducative, pédagogique et inclusive pour les personnes en situation de handicap ou en insertion professionnelle. Elle a ouvert ses portes au public en juin 2021.
Pour être précis, la ferme d’Argentin est un ESAT, Etablissement et Service d’Aide par le Travail rattaché au centre des Tournesols (structure bien connue dans notre secteur).
Ce type d’établissement permet aux personnes en situation de handicap d’exercer une activité professionnelle tout en bénéficiant d’un soutien médico-social et éducatif dans un milieu protégé.

Ici, l’équipe se compose d’une cinquantaine de personnes.
10 personnes de l’institution.
5 personnes bénéficiant des ressources de l’Entreprise Adaptée (EA).
5 personnes rattachées à l’Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT).
30 personnes présentes sur site et faisant partie d’un chantier d’insertion.

Le lieu est évidemment un lieu d’accueil du public mais sa fonction d’intégration est présente à chaque instant et les employés de l’institution sont investis dans l’aide et l’intégration du personnel en insertion.

Au niveau de l’accueil,

Les animateurs sont en mesure de proposer des animations adaptées aux publics à besoins spécifiques, qu’ils soient enfants, adultes ou séniors.

L’équipe se tient à la disposition des responsables de structures (institutions médico-sociales, EHPA…) pour la mise en œuvre d’un programme d’activités adaptées.

Mais comme son nom l’indique, nous sommes dans une ferme ! Et dans une ferme, on trouve des animaux. Il y en a plein à la Ferme d’Argentin. Des gros, des petits, à plumes ou à poils, mais tous traités avec la même attention et le même respect du vivant.

Martine nous emmène d’abord à la rencontre du troupeau de chèvres. Il y en a une petite vingtaine que l’on peut approcher et caresser, si celles-ci en ont envie. Le moment est agréable et le contact avec ces animaux est apaisant. En fait ces chèvres rayonnent d’une sérénité qui est communicative !


Et il y a les moutons, eux aussi très apaisés et d’un calme incroyable.
Chez eux, tout se passe bien et rien ne les dérange, surtout si c’est le moment de la sieste.

Mais les animaux ne sont pas là que pour être caressés ou amuser la galerie (même s’ils sont très forts pour ça).
A la ferme, il y a une sorte de fil rouge qui raconte l’évolution de l’agriculture, de la Préhistoire jusqu’à nos jours, et qui aborde l’histoire et la place de ces animaux à travers le temps.
Certains d’entre eux jouent également un rôle de préservation de races locales comme par exemple la chèvre de Lorraine. Cette race était sur le point de disparaître mais certains éleveurs en ont décidé autrement. Pour aider et jouer la carte du local, la Ferme d’Argentin a décidé d’en adopter un petit troupeau. Nous avons collecté des informations sur ces chèvres sur le site internet dédié à la race (https://chevredelorraine.fr/)

Gabarit : de grands animaux capables d’explorer tout type de terrain et d’ingérer des quantités conséquentes de fourrages. Les chèvres mesurent au moins 68 cm au garrot à l’âge adulte (18 mois), les boucs 5 cm de plus. Le poids des chèvres adultes doit atteindre 50 à 60 kg, et se situe pour les boucs de 70 à + de 100 kg

Couleurs de la robe : les animaux se distinguent par leur robe grise herminée (=un aspect de moucheture par le fait que les poils noirs et blancs sont mélangés). Les variantes de la couleur brune sont tolérées à condition qu’il s’agisse d’un brun foncé et que la moucheture soit présente.

Tête : profil plutôt rectiligne, chanfrein droit, barbiche obligatoire chez les boucs et recherchée aussi chez les chèvres.

Pelage : mi-long sur le corps est souhaitable, mais au moins rallongé sur le dos (« crête ») et la cuisse (« jupe »). Les poils ras sont à proscrire. La couleur brune sur l’extrémité des poils est tolérée.

Cornage : chez les femelles arqués en arrière, légèrement divergent ; chez les boucs plutôt en forme de lyre, pas d’animaux mottes.

Aplombs : forts et droits.

Mamelle : bien attachée, avec deux moitiés équilibrées, absence de trayons surnuméraires.

Et il y a Bruno, qui se la coule douce mais dont la passivité fait tout le charme.
Chouchou des enfants, son imposante personnalité amuse autant qu’elle impressionne. Ils sont plusieurs cochons à vivre sur les hauteurs de la ferme. D’espèces différentes, ils vivent ici en profitant de l’extérieur et de l’interaction avec les visiteurs.
Savent-ils qu’ils ne se feront jamais manger ? Difficile à dire mais une chose est sûre, leur sérénité se sent dans la profondeur de leur sommeil.

Si nous devions retenir un seul endroit de l’ensemble de la ferme, ce serait sans aucun doute l’espace où vivent les chèvres, les petits animaux comme les poules, les lapins et une vraie tribu de cochons d’Inde. Nous sommes ici dans une belle grange, avec beaucoup d’espace, une vue directe sur plusieurs races d’animaux. C’est très « Cosy » pour une ferme.

Dans ce lieu sont organisées des animations comme des lectures faites aux enfants par un membre de l’équipe d’animation ou encore un moment câlin avec les lapins et les cochons d’Inde.
Les lectures se font dans un petit coin de la grange, dans le foin, entouré des animaux qui s’occupent de l’ambiance sonore. Le moment est apaisant et l’on en profite que l’on est 6 ou 40 ans, ou plus… ou moins !

Il y a aussi le centre d’interprétation, merveilleux outil pédagogique et espace familial ludique.
Ici on apprend en manipulant, en lisant, en touchant et en échangeant grâce à plusieurs quizz et jeux qui jalonnent le parcours.
En plus d’être intéressant, « la grange » comme l’appelle l’équipe de la ferme, est un endroit vraiment magnifique.

Tout au long de cette promenade à travers l’histoire de l’agriculture, vous pourrez observer des aménagements pour permettre à la biodiversité de prospérer sur le site. Empilement de vieilles tuiles, hôtels à insectes, tas de vieux bois… le paradis pour les petits mammifères et insectes en tout genre.

Encore plus intéressant, la serre d’aquaponie.
Aujourd’hui, des réflexions sont menées pour produire de la nourriture en ville ou dans les zones très industrialisées. La Ferme d’Argentin exploite une petite serre d’aquaponie et de bioponie. Ces deux techniques ont fait leur apparition principalement en culture urbaine, car elles permettent une production alimentaire hors-sol dans des sites industriels ou sur la terrasse d’un immeuble.

L’autre casquette « accueil » de la Ferme d’Argentin est la location d’une très belle salle pour les mariages, fêtes de famille ou séminaires.
Avec ses 288m2 et ses tables et chaises permettant d’accueillir 140 personnes, il y a fort à parier que cette salle sera le lieu idéal quelque soit l’évènement que vous y proposerez.
Le site est accessible pour les personnes participant aux festivités.

Martine a su prendre le temps pour nous faire visiter cet endroit qu’elle aime et qu’elle développe avec l’aide de toute son équipe. Quand métier et passion se mêlent, le résultat est bien souvent des plus intéressants !
Il reste beaucoup de choses à découvrir à la ferme. Nous ne voulions pas tout dévoiler dans cet article car notre souhait est de vous donner envie d’y aller. Les enfants trouveront l’espace jeux à leur goût pendant que leurs parents pourront profiter de l’espace restauration (avec vue sur l’espace jeux).
La ferme d’Argentin est pour nous une véritable réussite, sociale et touristique. C’est avec un vrai enthousiasme que nous vous conseillons cette visite et cette découverte.
Nous tenions à remercier vivement toute l’équipe de la ferme et tout particulièrement Martine.
Le programme des vacances de la Toussaint est en ligne sur l’agenda du site de la ferme.

Bonne visite !

Éternel émerveillé, passionné de nature et de sport, je vous proposerai des articles sur tous ces thèmes avec le critère obligatoire : "made in vallée de Villé". Appareil photo en poche, c'est toujours un réel plaisir que de sillonner les routes de la vallée pour rencontrer toutes les personnes que vous découvrirez à travers ces quelques lignes.

TOP

Les magazines de l’Office de Tourisme de la Vallée de Villé

Inscrivez vous à notre Newsletter

pour recevoir nos derniers bon plans dans la Vallée de Villé